Nathalie Bacarisse

Graphothérapeute Approche Plurielle

Parce que le geste graphique, écrire, s’inscrit aussi dans :

toucher, voir, entendre        avec le corps et dans l’espace

écouter, dire, lire, copier, faire attention à, mémoriser, orthographier…

le FONCTIONNEMENT COGNITIF SPECIFIQUE de l’ENFANT

une APPROCHE GLOBALE de l’ENFANT

 

Objectifs de la rééducation : gagner en lisibilité, vitesse, fluidité de l’écriture

                                                               

                                          Rééducation au tableau de Mesker

 

Déroulement des séances :

Une séance hebdomadaire qui dure 45 minutes avec l’enfant et en présence des parents, 1 h pour les adultes.

Chaque séance est personnalisée en fonction des difficultés spécifiques de la personne.

Le nombre de séances est très variable et ne peut donc pas être énoncé à l’avance. De plus la personne peut évoluer lentement ou rapidement durant la rééducation.

 

Durant les séances, des exercices spécifiques progressifs sont effectués, au tableau de Mesker exclusivement,

Des exercices doivent être pratiqués à la maison au tableau de Mesker, entre 2 séances, pour que la rééducation soit efficace.

 

 ENCOURAGER, VALORISER, pour retrouver confiance en soi

 

Les objectifs à atteindre, en fonction des difficultés d’écriture, spécifiques d’une personne à l’autre

  • contrôler le rythme de l’écriture : gagner en rapidité ou au contraire apprendre à ralentir,
  • contrôler la pression du stylo sur le papier,
  • respecter les lignes, les marges, l’espace de la feuille,
  • améliorer la posture, la préhension du stylo,
  • travailler le mouvement pour libérer le geste,

 

Du matériel adapté et facilitateur ( crayons, stylos…) est utilisé au cabinet et peut aussi être acheté pour la maison.

 

Et au fil des séances de rééducation, une réflexion sur l’acte même d’écrire, le lien avec l’orthographe, la construction des phrases…

   pour donner du sens :

  1. Retour aux sources de l’écriture …,  
  2. … écrire aujourd’hui …,
  3. … se projeter dans l’avenir.

             et se réconcilier avec l’écriture,

apporter de la connaissance pour retrouver la motivation, l’envie, le plaisir d’écrire !

CAR ECRIRE,  C’EST LAISSER UNE TRACE ECRITE DE LA PENSEE ET DE LA PAROLE…